News Ticker

Menu

L'entreprise hyperlieu avec Troovon


J'ai découvert Troovon au web2day en mai 2012 et j'avais pu échanger avec Matthieu Charron son initiateur. Mon enthousiasme reste intact mais je n'avais pas pris le temps de le décrire.

Troovon

Une plateforme de services reliée à l'écosystème local


Le concept s'est étoffé depuis en misant sur le potentiel de l'hyperlieu: Troovon est devenu une plateforme qui agrège des services de proximité, reliée au lieu "entreprise" en tant qu'écosystème local. Au début, simple mais pertinent partage de petites annonces et bons plans entre collaborateurs, le concept s'étend à tout l'écosystème hyperlocal de l'entreprise : collaborateurs, commerçants, services urbains avoisinants. Une sorte de ma-residence.fr projetée sur celui du lieu de travail.

Aujourd'hui, Troovon semble vouloir s'orienter vers une offre grand public mais c'est davantage l'ancrage au lieu entreprise qui m'avait interpellé avec Troovon.

Un réseau social de proximité qui s'appuie sur une communauté pré-existante: les collabs


Ce qui me parait puissant dans ce concept, outre de faire "entrer la consommation collaborative dans l'entreprise", c'est de miser sur un réseau de personnes qui se retrouvent fréquemment, qui sont de facto en présence, en contact, dans la vraie vie, IRL. Ensemble sur un lieu, leur bureau, et du coup en confiance car partageant au quotidien un même espace- temps, celui de son entreprise et le quartier en périphérie. Le lieu de travail est un de ses lieux communs et personnels du quotidien de chacun, où se tissent des relations autour de la machine à café, à la cantine, au parking, dans le hall d'accueil, sur la terrasse, dans l'open-space, dans l'ascenseur, à la gare, son arrêt de bus, sa station velib...en réunion via SMS ou Facebook... ;)


Nous ne sommes pas ici dans un RSE "intranetisé" mais dans l'entreprise ouverte, soluble dans l'écosystème des collaborateurs, comme poreuse aux opportunités relationnelles alentours qui peuvent se jouer: babysitting, sport, consommation collaborative, partages de bon plans, offres des opérateurs locaux,... Finalement, Troovon devient une sorte de réseau social de proximité qui s'appuie sur des communautés d'utilisateurs préexistantes, comme des micro-masses critiques d'utilisateurs pré-acquises (et c'est précisément la que c'est malin): les collègues et les collègues des collègues.

L'écosystème du partage en entreprise comme media


En sommes, Troovon, c'est une belle promesse qui puiserait dans l'ancrage local des gens : des petites annonces collaboratives comme produit d'appel pour initier l'adhésion, puis l'extension à d'autres champs de partage collaboratif en périphérie des activités de travail. De quoi vivre son entreprise hors les murs, revitaliser la vie au travail et redessiner l'esprit du comité d'entreprise (la, je taquine...). De quoi aussi exploiter cet hyperlieu comme nouveau media... (oui, bon, là on s'éloigne du «slowtrucmuche », c'est pas très consommation collaborative, mais ne grincez pas des dents... on a déjà des distributeurs de canettes sur place, non ? Alors, pourquoi pas un kiosque ou un storemedia façon Starbucks, et finalement une source de revenus pour le CE ? Oui, bon, ca tique, ca tique, oubliez ...)

L'entreprise comme tiers-lieu ?


Apres, comment s'insère Troovon dans un RSE existant ? Est-ce aisément implémentable ? Sous forme d'API ? Comment les éditeurs s'imaginent-ils cette brique fonctionnelle ? Ou est-ce quelque chose de complètement indépendant, sous forme d'application web et mobile, un peu à la manière d'un foursquare ?

Ou mieux : n'est-ce pas le fameux module qui ferait que le ciment prenne pour faciliter l'adhésion au RSE dans sa globalité ? Troovon, comme l'expression d'une communauté de confiance (on se connait, même le nouveau la, qui est arrivé hier), reflet d'une certaine convivialité et culture vivante de l'entreprise ? Dans la vie au travail, il n'y a pas que le plaisir de travailler, il n'y pas que la fluidité des processus, l'accès pratique aux agendas, les réunions en visio, l'archivage par mots clés, la gestion collaborative des tâches d'un projet, les dashboards personnalisés,... Dans la vie au travail, il y a le ciment social, le plaisir d'être avec, le plaisir de partager, d'exploiter ces micro-temps libres, pendant la pause par exemple, pour aller chercher sa perceuse dans le coffre de sa voiture pour la prêter à un collègue... ?

Allez, je vais extrapoler abruptement et oser cette formule : et si l’entreprise se muait en tiers-lieu, …dans la culture comme dans les murs ?



A suivre.

Share This:

François Verron

Je suis François Verron, consultant depuis plus de 15 ans dans le domaine digital. J'aide les entreprises et collectivités, à maitriser les pratiques numériques et leurs impacts sur leur organisation et leurs business.

No Comment to " L'entreprise hyperlieu avec Troovon "

  • To add an Emoticons Show Icons
  • To add code Use [pre]code here[/pre]
  • To add an Image Use [img]IMAGE-URL-HERE[/img]
  • To add Youtube video just paste a video link like http://www.youtube.com/watch?v=0x_gnfpL3RM