News Ticker

Menu

L'ubimedia au service du bien vieillir dans les territoires ?



Invités à la rencontre interterritoriale "Innover pour bien vieillir dans les territoires"

Dans le cadre de l'approche ubimedia et des hyperlieux ,mon confrère Stéphane Thorel et moi-même avons a été invités :-) par la FING (que nous remercions à nouveau ici) à réagir sur 2 des 5 scénarios concoctés par le cercle de réflexion du programme PLUSLONGUELAVIE , portant sur la mobilité et la consommation citoyenne avec deux fils rouge en filigrane : à l'horizon 2020, comment les TIC peuvent accompagner le bien vieillir dans les territoires, les communes, les quartiers ; et comment avancer concrètement pour donner corps à ces projets.

Une synthèse des échanges très riches et foisonnants, faits de témoignages et retours d'expérience est disponible ici.


Synthèse de nos réactions :


1.La technologie est au service des usages : c'est la technologie qui peut entre autre, ouvrir le champ des possibles et innover sur les usages des lors qu'un besoin existe: le transport en commun "On Demand" et l'approche collaborative, la personnalisation des alertes, etc...tels qu'on a pu le voir dans les scénarios présentés.


2. Et notamment au service du bien vieillir : L'ubimedia et ses technologies visent à augmenter la mobilité qui se réduit naturellement du fait de la prise d'âge.Mais cette diminution de la mobilité n'est pas la même selon le degré d'autonomie de la personne : autonomie active, autonomie réduite, autonomie dépendante.


3.Nous serons des papis et mamies "digital natives" : Les usages mobiles et l'utilisation des devices qu'ils supposent (Internet domestique, Internet mobile, Internet in situ comme une carte interactive tactile sous abribus, une application embarquée sur smartphone, etc...) posent davantage la question de l'accessibilité desdits devices et moins celle de l'apprentissage et de la culture technique ( En 2020, les séniors seront des "technophiles connectés"). Il faut donc appréhender ces nouvelles interactivités et interfaces sous l'angle ergonomique en tenir compte des handicaps naturels qui viennent avec l'âge.


4.Modèle de solidarité, politique citoyenne et technologie : Ces scénarios sous-entendent de réinstaller la responsabilité des personnes du grand âge à l'échelle du proche et de l'hyperlocal (chez soi, son quartier, son hameau) et donc son réseau de proximité: au fond, la mobilité des personnes âgées se rapporte au lien social et au vivre-ensemble quotidien de l'entourage urbain (les voisins) et quelque soient les générations. L'accompagnement au bien vieillir pose un préalable : libérer l'initiative locale et micro-locale, au niveau de chacun et au niveau du tissu associatif de proximité. A ce titre, les TIC , notamment l'internet de proximité sont facteurs de libération et fédération d'actions locales .

Il s'agit donc de passer d'une implication verticale à une implication horizontale de la responsabilité solidaire, ce qui n'est pas sans rappeler l'essence même du Web 2.0 qui décloisonne et rompt avec la communication ascendante et individualisée. Ainsi, les politiques publiques territoriales (qu'elles émanent des régions, départements ou au niveau de la ville) doivent s'adapter à cette nouvelle donne.


Mais il semblerait que cela soit précisément leur talon d'Achille....



5.ET si les marques prenaient l'avantage sur l'action publique ?

Certaines marques et acteurs du privé l'ont bien compris et y voient là une opportunité d'image en sponsorisant l'utilité (branded utility) et à terme du placement produit . A ce titre, l'initiative AidonsEnsemble (un réseau social de type facebook), mise en place par la société Seniosphere et financé par Nestle Nutrition peut éclairer...


"Expérimenter c'est bien, oui mais après ?" L'enjeu du financement et de vitesse de décision

Pour conclure ce reportage, l'interpellation de Daniel Kaplan à l'assemblée composée majoritairement de responsables publics de l'innovation et de la mobilité dans les territoires ainsi que sur les questions de séniorité .

Daniel Kaplan relève un point évoqué dans les débats sur la difficile marge de manœuvre des acteurs publics pour installer les innovations à l'échelle des territoires. Il souligne la nécessité pour ces acteurs publics d'adopter une nouvelle posture pour ouvrir des espaces afin de permettre des initiatives, notamment sur la question des financements et dépasser la nécessaire étape d'expérimentation.


Pas simple.Mais le marché semble mûr. A bons entendeurs ...



Je vous invite à visionner ces scénarios et n'hésitez pas à les commenter !





Share This:

François Verron

Je suis François Verron, consultant depuis plus de 15 ans dans le domaine digital. J'aide les entreprises et collectivités, à maitriser les pratiques numériques et leurs impacts sur leur organisation et leurs business.

No Comment to " L'ubimedia au service du bien vieillir dans les territoires ? "

  • To add an Emoticons Show Icons
  • To add code Use [pre]code here[/pre]
  • To add an Image Use [img]IMAGE-URL-HERE[/img]
  • To add Youtube video just paste a video link like http://www.youtube.com/watch?v=0x_gnfpL3RM