News Ticker

Menu

Domino de La Poste ou comment le design de la confiance tire parti de la technologie.

design de la confiance : matérialiser l'invisible de l'interaction

Domino est un service qui concourt au CES 2016 et complète le service colissimo de postage à domicile par le particulier lui-même . Qu'apporte donc ce bouton connecté Domino ? Il permet de notifier mon facteur (presque) sans "app", juste un "bouton sonnette" pour venir collecter le colis que je viens de poster dans ma boite aux lettres .
Alors certes, il faut quand même une "app" pour étiqueter le colis et y attacher une adresse postale de destination...et qu'on aurait donc pu se passer de cet objet Domino en le "virtualisant" dans l'application dédiée sur le smartphone.
Sauf, que ce scénario d'usage s'appuie sur la technologie des réseaux basse fréquence (donc pas très coûteux)  de l'internet des objets (Sigfox, ....) et permet :

  •  l'optimisation de la tournée du facteur 
  •  la simplification comme le renforcement de la relation de confiance avec les clients. 


"Je sonne le facteur plutôt que je poke le facteur via une app" : une manière de matérialiser la finalisation de l'intention ( " je porte et poste mon colis et je cloture en sonnant" ) dans le parcours client. Et du coup, rendre plus familière cette intention, cet engagement, cette interaction.
Tout commence depuis mon salon où j'édite l'étiquette via une "app" ou un site web, jusqu'à la dépose en boite aux lettres, située dehors, au portail de ma maison.  Hop, j'appuie sur Domino qui alerte mon facteur.

sketch en mode brainstorm

J'avais imaginé un scénario semblable : le particulier poste dans sa boite aux lettres et le facteur collecte pour La Poste (plus exactement, pour un cabinet conseil qui tentait une approche de la branche courrier) en octobre 2014 mais basé sur la technologie des balises beacons : une balise Beacon "brandée" La Poste qu'on aurait insérée dans la boite aux lettre des gens, notifiant le facteur au passage de sa tournée sur son "device" Facteo. Mais la technologie de proximité beacon était alors encore trop hasardeuse et je n'avais pu hélas à l'époque investiguer plus loin (...).
L'avantage de se baser sur le réseau de balises Sigfox est de permettre de dynamiser la tournée du facteur avec plus d'anticipation en cartographiant une vue d'ensemble des balises activées.  Et donc d'ajuster le trajet du facteur en fonction des signaux émis par les balises "Domino'. Une vraie chaine de dominos qui dessine le parcours de collecte qu'on peut combiner avec celui des déposes et donc affiner la tournée !

J'adore cette idée parce qu'elle révolutionne la relation de proximité en devenant réciproque et dynamique au plus proche du besoin : le facteur collecte tandis que le particulier poste au point de proximité le plus pratique : la boîte aux lettres. Elle s'inscrit pleinement dans l'ADN de marque de la Poste (proximité, fiabilité, confiance, l'humain). La Poste a la légitimité historique de confiance pour animer ce mode d'interaction au domicile des gens. Elle augmente la proposition de valeur de la Poste par une plus grande agilité  de ses services en milieu rural et pavillonnaire (pas de passage obligé au bureau de poste situé dans le hameau voisin, pas de nécessité de présence à domicile, ...). Et cette possibilité renferme un potentiel de services tangibles de proximité, certainement rémunérateurs .

A suivre je l'espère, une plateforme ouverte Domino de services ?

  • Avec des partenariats comme des acteurs ecommerce (le boncoin, amazon) mais aussi des commerçants locaux, des opérateurs urbains, des associations. 
  • En revalorisant le métier du facteur, 
  • En confortant la relation de personne à personne entre le facteur et le particulier. Et pourquoi pas le voisinage, l'écosystème du quartier !
  •  En réinventant la tournée qui devient dynamique, avantage clé dans l'optimisation de la logistique (temps réel, enjeux carbone, dernier km) ! 

"Le facteur sonnait toujours deux fois" ? Plus seulement : le client  aussi va sonner (et plus de) deux fois !

ps: Et bonne année, au fait !

Share This:

François Verron

Je suis François Verron, consultant depuis plus de 15 ans dans le domaine digital. J'aide les entreprises et collectivités, à maitriser les pratiques numériques et leurs impacts sur leur organisation et leurs business.

No Comment to " Domino de La Poste ou comment le design de la confiance tire parti de la technologie. "

  • To add an Emoticons Show Icons
  • To add code Use [pre]code here[/pre]
  • To add an Image Use [img]IMAGE-URL-HERE[/img]
  • To add Youtube video just paste a video link like http://www.youtube.com/watch?v=0x_gnfpL3RM